agriculture drone parcelles visible

Le drone technique, vous en avez entendu parler, forcément… Mais en quoi ça consiste ? Comment ça se passe ? Et surtout, à quoi ça sert ? Quelles informations retirez-vous d’un vol de drone au-dessus de votre zone à relever, de votre champ ou de votre parcelle viticole ?

Peut-être avez-vous (eu) recours à des données satellite… Avec le drone, c’est un peu le même principe, mais en mieux et on vous dit pourquoi ! Voir vos projets autrement, ça vous tente ?

Un nouveau point de vue pour passer à la vitesse supérieure

Les drone BTP, carrières et mines
Drones rapidité efficacité et haut rendement

Passer au drone c’est gagner en rapidité, et donc en efficacité et en rendement. Comment ?

Tout d’abord, on s’affranchit des nuages avec un drone puisque l’on vole en dessous – 150m d’altitude max, 50-60m en moyenne.

Ensuite, comme on vole bien plus bas, le drone c’est plus précis. A 60m d’altitude, pour le BTP on arrive à la précision centimétrique. Pour l’agricole à la même altitude on est à 2-3cm en visible et 5-6cm en multispectre – le satellite « agricole » c’est plus de l’ordre du mètre quand même, et en spectral n’en parlons pas…

Et le drone est une méthode flexible, on peut programmer les passages à la demande puisque c’est piloté par un humain. Selon les cas de figure, ça peut même être du jour au lendemain, ce qui est utile en cas d’urgence : évaluation de dégâts causés par des nuisibles/gibiers, intempéries…

Toutes les coordonnées GPS sont enregistrées. Donc si une anomalie est détectée, vous allez directement au bon endroit et agissez de manière ciblée et efficace.

Voir au-delà du visible

Parcelle agricole - visible

Vue aérienne simple de parcelle (caméra RGB classique)

Parcelle agricole - Indice de végétation ajusté au sol

 

Indice de végétation (capteur multispectre) : visualisation des faiblesses d’une parcelle, retards de pousse (en rouge)

Modèle numérique d’élévation

Modèle de terrain

Pour le BTP, l’agriculture/viticulture ou le secteur tourisme et patrimoine, une caméra HD – haute définition – apporte déjà beaucoup d’information. Et si l’on ajoute un capteur spécifique à l’agriculture, ou un laser pour la patrimoine, alors là… là, on récupère des informations encore plus intéressantes. Intéressantes parce qu’avec une plus grande valeur ajoutée :

  • détail de la topographie des lieux, pour le BTP
  • état de santé des parcelles en agriculture
  • vigueur des vignes en viticulture
  • mise au jour de structures enfouies pour le patrimoine ou l’archéologie.

Le traitement de toutes ces données collectées génère cette valeur ajoutée. Et c’est là qu’entre en scène notre savoir faire  :

  • traiter et vous restituer la donnée,
  • une donnée propre, et exploitable immédiatement dans vos outils métiers,
  • un support technique disponible,
  • la relation professionnelle et confidentielle en plus.