Le drone fait partie des outils permettant la numérisation – digitalisation – du patrimoine bâti. Avec sa précision et sa rapidité d’exécution, les bâtiments, façades sculptées ou statues sont auscultés dans les moindres détails.

Valorisation et sauvegarde de notre héritage culturel sont des enjeux pour les collectivités territoriales et les propriétaires privés. Le drone – couplé aux appareils au sol – est l’instrument idéal pour préparer les projets de rénovations des ouvrages à préserver.

Modéliser le patrimoine, la sauvegarde

Outre la classique prise de vue aérienne pour la mise en valeur, la photogrammétrie par drone génère des modèles numériques d’une grande précision. Les édifices, frontons et bas-reliefs sculptés ou statues sont restitués dans toute leur finesse. Cela permet de garder une trace détaillée des structures, sans les altérer. Les reproductions numériques permettront alors, si nécessaire, de planifier les travaux de rénovation.

Numérisation 3D : préparer les rénovations, anticiper les travaux d’envergure

Les cabinets d’architectes récupèrent le modèle. Ils le manipulent dans leurs logiciels dédiés. Puis ils produisent les plans adaptés et les communiquent aux différents corps de métier pour les rénovations prévues.

Prenons l’exemple d’une charpente ouvragée, très pentue sera dangereuse et difficile d’accès pour le personnel. Un drone la survole, sans mise en danger des personnes. Les cotes, surfaces et angles seront acquis. Les rénovations seront plus aisées à planifier.

Bien sûr le remplacement sera fait par des équipes expérimentées. Mais le risque aura été maîtrisé sur la prise de mesures.

Couplage drone et scanner 3D

Les aménagements intérieurs peuvent également être modélisés, par drone si l’espace permet de laisser le drone évoluer. Le drone se trouvant en intérieur, son GPS ne sera pas actif. Des points de contrôle supplémentaire seront à prévoir pour resituer l’édifice dans son environnement. Dans un  intérieur plus confiné, nous aurons recours au scanner laser 3D. Il donnera les mêmes informations, la précision sera plus élevée. Les données drone et scanner laser sont fusionnables pour avoir une vision d’ensemble la plus détaillée du sujet d’étude.

Extérieur par drone

Coque intérieure par scan laser 3D (Faro)

Fusion des deux modèles (drone + scan laser)

Le partage de ces données est très facile. On peut ainsi prévoir une réunion avec des intervenants, situés hors site, et discuter des projets en cours. Les visites virtuelles permettent de visualiser le projet dans son ensemble, même à distance.